RAW du 4 Aout 2008




Au menu pour cet événement, un match pour le championnat par équipe entre les défendants Cody Rhodes et Ted Dibiase Jr. et l’équipe de John Cena et Batista sans oublier les débuts de l’incroyable Mike Adamle en tant que directeur général de la branche RAW.

C’est justement ce dernier qui apparaît le premier à l’écran. Positionné au haut de la rampe, Adamle arbore une coupe de cheveux toute fraîche et des verres fumés avec style. Adamle débute en se comparant à Ronald Reagan puisque celui-ci est passé d’acteur de série B à Président des Etats-Unis. Il demande ensuite à la foule (qui le hue avec ardeur) si elle aimerait assister à deux matchs de championnat ce soir…et après de premiers applaudissements, ajoute qu’ils en verront trois. Bonne manière de se faire apprécier. JBL fait alors son entrée et lèche les bottes de JBL pendant un bon 2 minutes, probablement afin de s’acquérir un match de championnat à Summerslam, ce qui s’accomplit lorsque Adamle confirme JBL vs. CM Punk pour le championnant poids-lourd à Summerslam. Mais Chris Jericho voit les choses autrement.

En effet, ce dernier intervient dans la discussion et dit qu’il est celui qui mérite ce match de championnat. JBL lui réplique qu’il n’est pas du même calibre que lui et qu’il a battu John Cena comme un enfant à Great American Bash mais Jericho réplique que la dernière fois qu’il a affronté JBL, il lui a donné la raclée de sa vie. Adamle en a assez et propose un match : JBL & Jericho contre CM Punk, ce soir, dans un match à 2 contre 1. Celui qui disposera de Punk sera celui qui l’affrontera à Summerslam. Si, en revanche, Punk gagne le match, aucun des deux n’aura droit au privilège.

Michael Cole et Jerry Lawler annoncent que Shawn Michaels fera son retour ce soir!

1er Match : Kofi Kingston vs. Paul Burchill (pour le championnant Intercontinental)
Un imprévu agréable, celui de voir le titre Intercontinental être disputé entre Kingston et Burchill avant Summerslam. Nous avons droit à un excellent match technique entre les deux pour un bon 8 minutes d’action. Le match se termine avec Kingston qui effectue son « Trouble in Paradise » pour la tombée et le compte de trois. Kingston est toujours champion! Katie Lea vient alors dire sa façon de penser à Kingston qui se fait attaquer par Paul Burchill dans le dos. Mais Kingston réplique et envoie Paul à l’extérieur du ring alors que Katie Lea reste sur le ring. Cela nous amène la seule, l’unique championne féminine, Mickie James alors que nous allons à une pause.

2e Match : Mickie James vs. Katie Lea Burchill (pour le championnat féminin)
Au retour de la pause, le match est déjà débuté et Mickie est en contrôle. Très bon match, en passant, ce qui ne surprend plus venant de celle qu’on appelait Alexis Laree autrefois. Ce même match se termine avec Katie Lea qui tente sa prise de finition pour se voir contrée par une Mickie James combative qui visse Katie Lea au plancher avec un Mickie-DT suivi de la tombée pour la victoire. Mickie est toujours championne!

Après le match, c’est Beth Phoenix qui attaque Mickie James et l’envoie en dehors du ring. Cette dernière est combative et réplique lorsque l’altercation continue sur le ring, mais trop forte est Beth Phoenix qui envoie Mickie James frapper le matelas face première. C’est alors que Santino Marella fait son entrée et un jeu de flirt se fait encore entre lui et Beth. Celle-ci lui prend l’arrière-train avec vigueur avant de quitter avec celui qui semble être son nouvel ami de cœur…en kayfabe bien sûr.

De retour de la pause, Marella et Phoenix interrompent l’entretien téléphonique de Mike Adamle avec Stephanie McMahon mais l’ancien joueur de la NFL (aussi incroyable que cela puisse paraître) a quand même le temps de féliciter Stephanie et « son mari » pour l’enfant. Marella dit alors à Adamle (en se cachant derrière Beth) qu’ils méritent tous les deux un match de championnat. Adamle dit qu’il est désolé mais que l’horaire de Summerslam ne lui permet qu’un seul autre match de championnat. Marella dit qu’il aimerait bien un championnat intercontinental tandis que Beth lui réplique « et le titre féminin, lui?! » Marella réplique qu’il ne veut pas du championnat féminin même si celui-ci prendrait beaucoup de valeur avec lui comme champion…et se met soudainement à rêver au titre féminin ce qui fait rire votre rédacteur de résultats à gorge déployée. Adamle dit qu’il n’a pas le temps de tourner autour du pot et a une idée : Kofi Kingston & Mickie James vs. Santino Marella & Beth Phoenix dans un match par équipe à Summerslam avec ET le titre Intercontinental ET le titre féminin en jeu. Tout le monde est d’accord, on passe au prochain appel.

Après la pause, une vignette pour promouvoir le match entre John Cena et Batista à Summerslam suivie de l’Expose de Layla dans le ring. Pendant son début d’Expose, on voit une vignette qui a été enregistrée plus tôt dans la journée et qui montre Layla ordonner à Jamie Noble de la laisser tranquille. Noble lui lance une réplique de redneck imcompréhensible. De retour sur le ring, la danse de Layla est interrompue par la musique de William Regal qui fait son entrée et rappelle à tout le monde, rendu sur le ring, qui il est : le roi. C’est alors que Jamie Noble, qui semble fumant, fait son entrée et attaque William Regal! Les deux sont séparés alors que tout le monde se demande quelle mouche a bien pu piquer Noble.

3e Match : CM Punk vs. JBL & Chris Jericho (Match Handicap)
Pour les stipulations du match, lisez plus haut. OH!, avant que j’oublie : Chris Jericho a un nouveau look pour ce qui est de son costume : de belles bobettes noires avec son p’tit nom d’écrit dessus! (On entend des rires dans l’audience quand il se présente sur le ring et je ne blague pas). Bon, comme ça ne change rien à son talent, passons aux choses sérieuses : Mike Adamle ajoute une stipulation avant le match. Il précise aux trois lutteurs que le match sera chronométré pour 10 minutes. Si JBL ou Jericho n’ont pas battu Punk en dix minutes, donc si aucun des deux ne bat Punk en 10 minutes, le combat pour le championnat poids-lourd à Summerslam sera un Triple-Menace entre JBL, Jericho et Punk De toutes évidences, les dirigeants de la WWE veulent qu’on aime Mike Adamle.

Quoi qu’il en soit, c’est un autre excellent match, moins technique mais plus solide, qui nous est donné. À la fin de celui-ci, Punk est encastré dans le Walls of Jericho qui est interrompu par un solide coup de pied de JBL, ce qui envoie l’ancien « Y2J » hors du ring. JBL est cependant très faible et a reçu beaucoup de coups ce qui explique le fait qu’il se promène comme une poupée de chiffon. Jericho en profite pour revenir sur la bordure du ring et applique un Guillotine à JBL…qui tombe sur Punk! 1…2…3! Le compteur indique qu’il restait une seconde au match! JBL affronte donc CM Punk à Summerslam!

On voit Shawn Michaels via satellite qui se prépare à un interview avec Lawler et Cole. De retour de la pause, ils demandent à Michaels comment il se porte, ce à quoi HBK répond qu’il va bien, sans plus. Il annonce qu’il sera à Summerslam pour nous faire part de ses intentions futures et dit que cette fois-ci, il écoutera les conseils des médecins. Lawler et Cole lui souhaitent un prompt rétablissement.

4e Match : Matt Striker vs. Kane
Avant le match, Striker s’amuse à faire suer la foule avec ses commentaires habituels. Il remercie Adamle d’être le premier à lui faire confiance pour finalement faire partie de la liste des lutteurs actifs de RAW et dit qu’il souhaite le meilleur des adversaires possibles pour nous démontrer tout son talent…ce à quoi des feux d’artifices rouges répondent d’eux-mêmes. Il s’agit d’un « squatch » rapidement emporté par Kane à la suite d’un Chokeslam. Kane prend alors le micro et dit qu’il se sent maintenant beaucoup mieux…maintenant qu’il « sait qu’il est mort ».

Au retour de la pause, John Cena allume les fans avec un interview à Todd Grisham et dit que ce soir sera un grand soir. Tout cela est suivi de Mike Adamle qui reçoit la visite de Kelly Kelly dans son bureau. Kelly lui dit qu’il fait du bon travail et que, comme tout le monde, elle est assez surprise par les bonnes idées de l’ancien annonceur « extreme ». Celui-ci la remercie et précise que c’est loin d’être fini puisque la semaine prochaine, il donnera une réponse à une question qui brûle l’esprit de tous : qu’est-ce qu’il y a dans le sac de Kane? Il ajoute que si Kane ne veut pas nous montrer, il le forcera (ouais ouais, c’est ça!). Il invite alors Kelly à profiter du match principal avec lui, invitation qu’elle accepte avec joie.

5e Match : John Cena & Batista vs. Ted Dibiase Jr. & Cody Rhodes (pour le titre mondial par équipe)
Un match assez long dans les circonstances mais qui n’a rien de surprenant, mis à part la très bonne présence des deux jeunes sur le ring. Rien de spécial à signaler avant que Cena ne donne un tag assez douteux à Batista : il le gifle au visage. Ce à quoi Batista réplique avec fureur sur Rhodes et Dibiase pour démontrer ce qui attend Cena à Summerslam. Si tant bien que Batista fini par effectuer son Batista Bomb sur Cody Rhodes…et fait la tombée pour la victoire! Batista et John Cena sont champions par équipe! Après le match, Batista et Cena prennent leur ceinture respective et se font une compétition de « qui aura le plus d’applaudissements de la foule » en exhibant leur nouveau trophée.


05/08/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 341 autres membres